PALÉOMICROBIOLOGIE

IMG_6508.jpg

Communautés microbiennes fossiles du site du Fort Ville-Marie

Projet mené par Valérie Betrand (ancienne stagiaire)

Collaboration: Musée Pointe-à-Callière (département d'archéologie: Hendrik Van Gijseghem, PhD, Louise Potier, Conservatrice et archéologue en chef, et François Gignac, Technicien en conservation)

Capture d’écran 2021-10-08 à 11.54.04.png
Capture d’écran 2021-10-08 à 11.54.04.png

L'étude des sites archéologiques est essentielle dans notre compréhension des activités humaines passées et de notre histoire, par le biais de l'analyse d'artéfacts ou paysages culturels. Les données archéologiques sont souvent incomplètes, générant des nouvelles hypothèses plutôt que d'exposer une vérité immuable.

Dans ce projet, nous proposons d'utiliser l'étude des communautés microbiennes fossiles dans les sites archéologiques comme marqueur des activités passées. En effet, la diversité et la structure des communautés sont étroitement liées à leur environnement abiotique. Nous basons notre étude sur le site archéologique du Fort Ville-Marie (musée Pointe-à-Callière), qui représente un des premiers établissement européen pionnier en Amérique du Nord.