HABITATS TERRESTRES SOUTERRAINS

IMG_0188.jpeg
67185609_472835023303339_2163748014840086528_n.jpg

Communautés microbiennes dans les eaux souterraines de la subsurface superficielle

Projets menés par Karine Villeneuve et Benjamin Groult

Collaboration avec Prof. Marie Larocque (UQAM) et Prof. Benoit Barbeau (UQAM)

67557599_1128295774026652_6433974100191870976_n copie.jpg

Communautés microbiennes dans les zones de décharge

Projet associé à ceux menés par Karine Villeneuve, Benjamin Groult et Julia Meyer

IMG_6886.jpg
IMG_1184.jpg

Communautés microbiennes sessiles et endolithiques dans la subsurface superficielle

Projets menés par Julia Meyer et Divya Patel

Collaboration avec Prof. Marie Larocque (UQAM)

Capture d’écran 2021-10-08 à 11.17.30.png
20180626_131942.jpg

Communautés microbiennes dans la subsurface profonde

Projets menés par Jean-Christophe Gagnon et Julia Meyer

Collaboration avec Prof. Kai-Uwe Totsche (FSU, Allemagne)Derena Géosciences (firme de consultation), et Ressources Utica (exploration pétrolière)

DSC03476.JPG

Communautés microbiennes dans les mines abandonnées et submergées

Projet mené par Elise Lhoste

Collaboration: PTO Exploration (équipe de plongeurs techniques, leader Kevin Brown), Prof. Benoit Barbeau (UQAM), Prof. Alison Derry (UQAM),et Prof. David Jaclin (Université d'Ottawa)

falkensteiner-cave-cave-caves-portal-cave-s-profile.jpg

Communautés microbiennes dans les grottes naturelles

Collaboration avec Daniel Caron (Société Québécoise de Spéléologie)

La subsurface terrestre est composée de sédiments et d'une matrice rocheuse souvent plus en profondeur. Dans la zone saturée, l'eau s'écoule depuis la surface dans les zones de recharge, jusque dans la subsurface au niveau des aquifères (eau souterraine), puis remonte à la surface au niveau des zones de décharge ou résurgences. Dans les habitats souterrains, il existe des microorganismes planctoniques qui vivent dans l'eau, des organismes sessiles qui vivent attachés aux particules ou à la surface des roches, et des organismes endolithiques qui vivent dans les pores des roches. Ces populations colonisent à la fois les zones saturées et insaturées dans les habitats la subsurface, allant de quelques mètres (superficiel) à quelques kilomètres (profond).

Le monde souterrain comporte des habitats naturels tels que les grottes, principalement formées par l'érosion de l'eau, ou des milieux artificiels tels que les mines maintenant abandonnées. Ces habitats de la subsurface comportent un grand nombre de populations microbiennes encore à découvrir.

Capture d’écran 2021-10-08 à 11.54.04.png
Capture d’écran 2021-10-08 à 11.54.04.png

Ainsi, nous étudions les communautés microbiennes dans les eaux souterraines (région des Laurentides et Lanaudière, Québec), les sédiments et les roches de la subsurface superficielle (< 50m), dans les zones de décharge des eaux souterraines en surface, et dans le subsurface profonde (Canada et Allemagne).