Caractérisation géologique de roches souterraines par l'identification des communautés microbiennes

Projet de recherche à la Maîtrise

Un projet de recherche niveau maîtrise est disponible au département des Sciences Biologiques, Université du Québec à Montréal (UQAM), pour étudier la diversité et la structure des communautés microbiennes endolithiques de la région du Québec. La diversité des populations microbiennes est étroitement associée à son environnement proche (ex. propriétés physico-chimiques, pH, température, concentrations d'oxygène, ou géochimiques, concentrations en carbone organique ou inorganique, en composés azotés, etc). Il en va de même pour les microorganismes qui vivent dans les pores de roches (endolithiques), qui dépendent et sont même spécifiques des minéraux présents dans la roche, mais aussi des atomes qui la composent. Ce projet a pour objectif de déterminer la composition des communautés microbiennes présentes dans les roches ou les minerais, afin de pouvoir utiliser cette analyse comme outil de caractérisation des couches rocheuses analysées (lithostratigraphie, composition atomique, âge, couche géologique, etc). L'identification des communautés microbiennes se fera par des méthodes de génomique, et analyses statistiques multivariées.

La/le candidat(e) recevra une formation en écologie microbienne, géoscience, génomique, bioinformatique, et recherche expérimentale. La/le candidat(e) aura la possibilité d'aller sur le terrain, et de récolter ses échantillons. La/le candidat(e) collaborera avec Derena Geosciences (firme de consultation dans le domaine de l'énergie et des ressources naturelles), ainsi qu'avec l'organisation MISA (oeuvrant pour stimuler l'innovation dans le domaine minier au Québec). La/le candidat(e) retenu(e) profitera d'un environnement de travail et de recherche dynamique dans les domaine de l'écologie microbienne à l'UQAM, et au sein du GEOTOP.

La/le candidat(e) retenu(e) devra idéalement posséder un baccalauréat en Biologie ou Sciences de l'environnement, saura démontrer un potentiel en recherche, et montrera un intérêt vif pour l'écologie microbienne et les géosciences. De l'expérience dans les domaines de la microbiologie, biologie moléculaire, analyses statistiques, et/ou bioinformatique seront considérés être un atout.

La date d'entrée en fonction est Septembre 2022. La/le postulant(e) intéressé(e) est prié d'envoyer une lettre de motivation (1 page maximum) décrivant son parcours académique et ses intérêts de recherche, et un CV à:

Cassandre Lazar, Professeure associée

Département des Sciences Biologiques, UQAM

lazar.cassandre@uqam.ca