top of page

MicroGeoNx: caractériser les corps géologiques profonds à l’aide d’ADN appartenant à des communautés microbiennes endolithiques

Projet de recherche au niveau post-doctoral

Un projet de recherche niveau postdoctoral est disponible au département des Sciences Biologiques, Université du Québec à Montréal (UQAM), au sein du laboratoire de Cassandre Lazar. Ce projet sera mené en partenariat avec les compagnies Derena Geosciences, Exploration Midland, Mine Raglan (Glencore), Nouveau Monde Graphite et Ressources Utica Forages.

Dans les couches terrestres souterraines (100 m à 3 km sous nos pieds), des microbes peuvent vivre enfouis dans des matrices rocheuses compactes. La composition des espèces vivantes dans des couches distinctes est unique et indicative de leur environnement. Au Québec, une région riche en minéraux et en gaz, l’industrie minière est en plein essor et recherche des méthodes novatrices pour explorer de nouveaux sites rapidement, efficacement et à faible coût. Dans le cadre de ce projet, nous utiliserons les profils génomiques de communautés microbiennes vivant à l’intérieur des noyaux rocheux fournis par les entreprises minières pour analyser les conditions retrouvées dans ces roches, notamment la minéralogie, l’âge et la succession des couches. Nous construirons une vaste base de données en génomique microbienne en utilisant des outils moléculaires (extraction d’ADN et séquençage amplicon et shotgun). Nous tenterons également d’extraire et séquencer l’ARN de certains échantillons. Enfin, nous mettrons en cultures les microorganismes endolithiques d’échantillons provenant d’échantillons forés et récoltés au cours du projet.

 

La/le candidat(e) retenu(e) profitera d'un environnement de travail et de recherche dynamique au sein des centres de recherche du GRIL (Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie) et du Geotop (Centre de recherche en dynamique du système terrestre), deux regroupements stratégiques du FRQNT (Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies).

 

La/le candidat(e) retenu(e) devra idéalement posséder un doctorat en écologie microbienne, microbiologie, ou sciences de l'environnement, saura démontrer un potentiel en recherche, et montrera un intérêt vif pour l'écologie microbienne et la biogéochimie. De l'expérience dans les domaines de la microbiologie, biologie moléculaire, analyses statistiques, et bioinformatique seront considérés être un atout.

 

La date d'entrée en fonction est Septembre 2023 et le projet aura une durée de 2 ans. La/le postulant(e) intéressé(e) est prié d'envoyer une lettre de motivation (1 page maximum) décrivant son parcours académique et ses intérêts de recherche, et un CV à :

 

Cassandre Lazar, Professeure agrégée

Département des Sciences Biologiques, UQAM (lazar.cassandre@uqam.ca)

bottom of page